sos-expert
Rechercher dans sos-expert
Normes, installation et entretien d'un détecteur de fumée.
Rechercher dans sos-expert
Immobilier > Sécurité > Détecteurs de fumée
Nos conseils

Détecteurs de fumée

Les détecteurs de fumée

Contenu de la fiche :


La "LOI MACRON" repousse l'installation d'un détecteur de fumée dans les logements au 1er Janvier 2016


La loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques, dite "LOI MACRON" a été publiée au Journal Officiel du 7 Août 2015. Parmi plus de 300 articles, elle a repoussé au 1er janvier 2016 la pose des détecteurs de fumée dans les logements. Conformément à la Loi n°2010-238 du 9 mars 2010 et au Décret d'application n°2011-36 du 10 janvier 2011, tous les logements doivent être équipés d'au moins un détecteur de fumée normalisé.

En France, un incendie se déclare toutes les minutes soit, selon les statistiques des compagnies d'assurance, environ 250 000 sinistres par an avec pour conséquences 800 décès et 10 000 blessés.
La majorité de ces incendies se déclenche la nuit et 80% des décès sont dus à l'inhalation des fumées. Contrairement aux idées reçues, c'est la fumée qui est la principale cause de décès. Une exposition même brève aux fumées peut entrainer des séquelles irréversibles. Elles se propagent très rapidement et contiennent des gaz irritants et asphyxiants comme le monoxyde de carbone ou le cyanure.
Le détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) peut vous sauver la vie. L'état français a donc décidé de réagir.
La majorité des incendies a pour origine une installation électrique ou de chauffage défectueuse. Il est donc important de s'assurer que celles de son logement sont aux normes. Ensuite, un entretien régulier est nécessaire, voir obligatoire, pour la chaudière notamment.
Dans de nombreux pays étrangers (Etats-Unis, Belgique, Norvège, Royaume-Unis, etc.), les détecteurs de fumée ont fait la preuve de leur efficacité.

Qu'est ce qu'un DAAF ?

Un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée - DAAF - est un appareil autonome, contenant dans un même boitier, tous les composants nécessaires à la détection de fumée et à l'émission d'une alarme sonore. La fumée est détectée par la coupure ou la variation d'un faisceau lumineux. Son rôle est d'avertir les occupants du logement dès l'apparition des premières fumées d'un incendie. Le feu est toujours d'une extrême rapidité et l'on dispose de très peu de temps pour y mettre fin ou pour fuir.

Les normes

Tous les détecteurs mis sur le marché depuis le 1er mai 2007 doivent répondre à la

NormeNorme
Une norme est un document de référence comportant des solutions à des problèmes techniques et commerciaux qui se posent de façon répétée dans les relations entre les acteurs économiques, techniques et sociaux. Contrairement aux textes réglementaires ( lois, décrets, arrêtés,etc...) établis par les pouvoirs publics et d'application obligatoire, les normes sont des contrats type, établis par les professionnels avec le consensus de l'ensemble de leurs partenaires. Ce sont des textes contractualisables et donc à caractère volontaire. Les normes sont cependant considérées par les experts et les tribunaux comme l'expression écrite des règles de l'art. Dans tous les cas, la réglementation prime sur la norme et la norme doit respecter la réglementation ( Extrait du Site : www.bntec.fr )
Norme
européenne NF EN 14604 pour pouvoir être commercialisés en France : Il faut rechercher un marquage CE « complet » avec la référence à la norme EN 14604. La certification NF peut coexister avec le marquage CE. Elle constitue une démarche volontaire du fabricant et garantit que l'usine de fabrication est connue et évaluée par un auditeur indépendant, que les produits fabriqués ont subi des essais de conformité dans des laboratoires reconnus par la France, en référence à des normes et des référentiels techniques établis.

Comment installer un détecteur de fumée chez soi ?

L'installation d'un détecteur est très simple : de bonnes chevilles, des vis et une perceuse suffisent.Par contre, le choix de l'emplacement est essentiel pour une efficacité maximale :

Dans quelle pièce mettre un détecteur de fumée

Un DAAF couvre une surface comprise entre 60 et 70m² à une hauteur de 2.50m : les détecteurs doivent donc être placés au sommet de la cage d'escalier de chaque étage pour une protection minimale (ceci inclut les sous-sols mais exclut les espaces mansardés ainsi que les greniers inachevés). Deux types d'installation sont possibles : une installation de base, ou un dispositif maximal. Pour une protection supplémentaire, on placera un détecteur dans chaque pièce, sauf dans la cuisine et la salle de bain.

Où positionner un détecteur de fumée

Quelques règles à respecter pour installer un détecteur de fumée

  • L'emplacement idéal est en plafond et au centre de la pièce.
  • Attention à la buée : ne pas installer un détecteur dans la cuisine, ni dans la salle de bain : risque de déclenchement intempestif à cause des particules de condensation.
  • Eviter la buanderie et les espaces trop frais.
  • Attention aux courants d'air : Eviter le voisinage d'une fenêtre et surtout d'une grille de ventilation : La fumée risque d'être détournée et ne pas atteindre le détecteur.
  • Eviter les locaux sales ou poussiéreux.
  • Eviter la proximité (1.50m) de toute installation lumineuse fluorescente car cela peut altérer les capacités du DAAF.
  • Lors d'une installation en plafond, placer l'appareil au minimum à 30cm des murs, des luminaires, poutres ou tout autre obstacle.
  • Eviter les angles des pièces.
  • En cas de montage mural, positionner l'appareil à au moins 15cm du plafond.

L'entretien d'un détecteur de fumée

Il faut s'assurer régulièrement du bon fonctionnement de l'appareil en appuyant sur le bouton-test. En principe, un signal lumineux à intervalle régulier confirme son fonctionnement. De même, un signal de défaut est émis en cas de batterie faible. Il est préférable de ne pas attendre et de changer les piles, en principe tous les ans (L'autonomie est mentionnée sur l'emballage). Régulièrement, il faut nettoyer l'appareil en passant un coup d'aspirateur dessus, ou de chiffon humide.

NOTA : Le détecteur est alimenté soit par une pile (durée : 1an min) soit à partir de l'alimentation électrique générale sous réserves, dans ce cas, d'avoir une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique.

Comment limiter les risques d'incendie ?

Un détecteur de fumée, aussi efficace soit-il, n'empêchera pas un éventuel incendie. Cependant, ce risque peut être limité, en respectant quelques principes simples :

  • Les fauteuils et canapés doivent respecter :

- La norme EN 1021-1: Résistance à la cigarette
- La norme EN 1021-2: Résistance à l'allumette

  • Les matelas doivent respecter la norme : EN 597-1 et 597-2
  • Faites entretenir :

- La chaudière : Une fois par an par un professionnel, de préférence avant l'hiver. Dans le cadre d'un sinistre incendie, votre compagnie d'assurance pourra vous demander de lui fournir la dernière facture d'entretien.
- La VMC (ventilation mécanique contrôlée), environ deux fois par an, avant et à la fin de l'hiver, vous devez nettoyer les bouches d'aspiration ainsi que les filtres sur le bloc moteur.
- La cheminée : Le conduit doit obligatoirement être ramoné tous les ans. Les bûches ou produits chimiques de ramonage ne peuvent en aucun cas se substituer à un ramonage mécanique.
- L'insert : Il doit obligatoirement être installé par un professionnel qualifié et vous ne devez y apporter aucune modification. Veiller à ne pas le surcharger en bois. Vider les cendres et nettoyer régulièrement le conduit d'amenée d'air extérieur.
- La gazinière : Ne jamais obturer les ventilations. La nettoyer régulièrement. Elle est propre lorsque la flamme est bien réglée, c'est-à-dire lorsqu'elle ne noircit pas les casseroles.
- Les chauffages d'appoint : Les petits appareils fonctionnant au pétrole sont à éviter. Si vous les utilisez, ils doivent être installés dans une pièce bien aérée et rester sous surveillance. Eteignez-les avant de vous endormir.

Les précautions à prendre

panneau-danger
  • Ne pas laisser une batterie (portable, tablette, etc.) ou un appareil en charge toute la nuit.
  • Attention aux prises multiples utilisées en surpuissance.
  • Ne pas stocker de matières combustibles (papiers, cartons, bombes aérosols, etc.) à proximité d'une source de chaleur.
  • Ne pas allumer la cheminée ou le barbecue avec de l'essence ou de l'alcool.
  • Attention lors de l'utilisation de bougie. Les placer dans un photophore.
  • Ne jamais fumer au lit.
  • Respecter une distance minimale de 1m entre vos appareils de chauffage et toutes matières inflammables telles que rideaux, couettes, etc.

Que faire lors du déclenchement de l'alarme à incendie ?

Installer un détecteur de fumée, c'est bien ! Mais savoir ce qu'il faut faire quand l'alarme se déclenche, c'est mieux !

Quelques consignes à suivre si votre alarme retentit :

  • Vous êtes endormi et l'alarme vous réveille : EVACUEZ ! Vous n'avez que 3mn environ après le début de l'incendie pour fuir de la pièce sans être blessé.
  • Ne pas tenter de maîtriser le feu naissant. Si l'alarme résonne, c'est qu'il y a déjà de la fumée !
  • En sortant, fermer les portes des locaux en feu derrière vous.
  • Ne pas les fermer à clés.
  • Appelez les pompiers au 18.

N'a-t-on pas intérêt, selon l'endroit où le feu se déclare, à rester calfeutré dans la pièce où l'on est ? Si les détecteurs sont bien installés, vous avez le temps d'évacuer votre logement. En revanche, si vous habitez dans un immeuble et que le feu se déclare dans le bâtiment, vous pouvez avoir intérêt à ne pas évacuer. Dans ce cas, vous mettez des linges mouillés au bas des portes, vous couvrez votre nez et votre bouche avec un linge humide et vous allez à la fenêtre (sans l'ouvrir) pour que les secours vous voient. Ajoutons que pour que l'évacuation soit réussie, il faut s'y préparer. Cela implique de familiariser toute la famille avec le son de l'alarme en appuyant sur le bouton test pour la faire écouter. Mais aussi de s'entrainer à évacuer les lieux pour que chacun, en particulier les enfants, connaisse la marche à suivre (on n'emporte rien, on ne revient pas en arrière…), les issues les plus proches, et éventuellement le point de rassemblement convenu.

Retrouvez la fiche Risque d'incendie sur le site de l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) :

Dépliant PDF sur les Risques d'incendie - inpes.fr

La fiabilité des détecteurs de fumée vendus en France

Dans la revue n°442 de 60 millions de consommateurs d'octobre 2009, sur 8 appareils testés, six ne sont pas fiables ! Les deux détecteurs qui assurent une protection efficace et une autonomie à toute épreuve sont :

detecteur-fumee-kidde

Kidde 29-Fr (17€ environ)

Caractéristiques techniques :

  • Certifié EN 14604, CE et NF
  • Montage mural ou plafonnier facile et sans fil (vis de fixation fournis)
  • Pile alcaline 9 volts fournie
  • Autonomie de 5 ans
  • Alerte sonore de la fin de vie de la pile
  • Sirène intégrée de 85 dB
  • Capteur photoélectrique
  • Bouton test assurant le bon fonctionnement
  • Bouton Hush(pause): mis en sourdine pendant une dizaine de minutes et se réactive
  • Durée de vie : 10 ans
  • Garantie 5 ans (sauf la pile)
  • Dimensions : Ø x 101 mm x H 38 mm

detecteur-fumee-electronics

EI Home Ei105B (15€ environ)

Caractéristiques techniques :

  • Certifié EN14604, CE et NF
  • Montage mural ou plafonnier facile et sans fil (vis de fixation fournis)
  • Pile alcaline 9 volts fournie
  • Sirène intégrée de 85 dB
  • Détection photoélectrique
  • Bouton test avec alarme à 75 dB
  • Bouton pause
  • Garantie 5 ans (sauf la pile)
  • Dimensions : 140x120x50mm
60-millions-consommateurs

Magazine de L'Institut National de la Consommation
60millions-mag.com

 

Documents à télécharger



Cet article peut vous intéresser

Cet article peut vous intéresser

Que faire en cas de sinistre ?
Que faire en cas de sinistre ?
Que vous soyez propriétaire ou locataire, quelles sont les mesures à prendre en cas de sinistre ?

Vous avez des questions ?

Nos partenaires :

Assurance
Code des Assurances (1)
Contrats habitation (1)
Garanties après travaux (3)
Vous avez des questions ?
Nos partenaires

Mot de passe oublié ?

Conditions générales d’utilisation
Plan du site | Nous contacter
Web : SiteCréa | Design : WebappAlula
Conditions générales d’utilisation | Plan du site | Nous contacter | Web : SiteCréa | Design : WebappAlula
© SOS-Expert 2011-2015